aponia-yeux
Bien se maquiller

Mascara : mode d’emploi

Du khôl égyptien à votre tube de mascara Dior ou Chanel, se dessine une histoire de la beauté féminine sur des millénaires. Le « Rimmel » est aujourd’hui encore un produit cosmétique indispensable à toute bonne routine make up.

Une pointe de mascara pour un regard intense et glamour !

De son histoire au choix du bon mascara pour vos cils, en passant par les secrets de son application, nous vous présentons ici quelques conseils maquillage pour un regard de biche !

1 – PETITE HISTOIRE DU MASCARA

Petit produit culte de nos trousses à maquillage, le mascara a pris la forme d’un tube dans les années 60 mais le principe de se farder les cils de noir remonte à l’Antiquité ! Les égyptiens avaient en effet pour habitude de recouvrir leurs yeux, leurs cils et leurs sourcils d’une pâte à base d’antimoine pour se protéger du soleil, du sable et de la lumière. A l’époque, comme l’on pensait que les yeux étaient le reflet de l’âme, ils devaient aussi être cernés de noir pour ne pas risquer de s’attirer les foudres du mauvais œil ! La pratique s’est étendue jusqu’à la fin du 19ème.

C’est dans les années 1900 que les choses bougent grâce à Mr Rimmel qui exploite la vaseline et crée le principe du mascara comme une cire à appliquer sur les cils pour les intensifier. Au même moment, en 1913, T.L Williams effectue les mêmes recherches et invente son produit pour sa sœur qui porte le nom de Maybel. La contraction de son prénom et du mot « vaseline » donneront le jour à la marque « Maybelline ». A l’époque, le produit se présente sous forme de petite pastille de couleur noire, qu’il faut prélever à l’aide d’une brosse humidifiée. C’est Helena Rubinstein qui créera, dans les années 60, le tube de mascara comme le produit de maquillage que l’on connait aujourd’hui.

2 – COMMENT BIEN LE CHOISIR ?

Désormais, comme pour le fond de teint ou le rouge à lèvres, il existe de nombreuses formules et textures de mascaras, toutes adaptées à des natures de cils différentes.

Si vous êtes à la recherche d’un résultat naturel, optez pour un mascara définition qui séparera les cils en un éventail bien défini, sans paquet. Choisissez-le brun plutôt que noir pour le porter au quotidien.

Si vous souhaitez agrandir votre regard, misez sur un mascara allongeant qui agrippe les cils et les étire au maximum. Plus discret que le mascara volume et plus intense que le mascara définition, il est parfait pour porter avec tous types de maquillage yeux.

Pour un regard glamour et un effet faux cils, le mascara volumateur est votre meilleure option. Choisi en couleur noire extrême, il donne l’illusion de cils plus fournis et gainés à souhait. Sa brosse épaisse a l’avantage d’être faite de poils serrés qui accrochent les cils un par un, dès la racine. Vous pouvez aussi le choisir avec des fibres de nylons, qui créent des cils que vous n’avez pas et donnent cet effet faux cils. Il existe également un principe de top coat qui consiste à appliquer les fibres entre deux couches de mascara. Avec une telle intensité, vous obtiendrez presque un trait d’eyeliner dessiné par la racine de vos cils, fardée de noir.

Si vous avez les cils plats, vous pouvez appliquer un mascara recourbant qui étirera votre frange de cils et tiendra la courbure pour ouvrir le regard.

Pour une tenue longue durée qui résiste à la sueur, à la pluie ou aux larmes, usez de formules waterproof. Attention cependant à adapter votre démaquillant. Comme pour le teint, les produits résistants se retirent à l’aide d’une huile démaquillante ou d’un produit biphasé.

ET LA BROSSE ?

Les beauty addict le savent, pour bien maquiller vos cils, il faut bien choisir la brosse de votre mascara !

La brosse en picots en plastique est très indiquée si vous souhaitez de la définition et de la longueur. Généralement plus petite, elle travaille votre frange cil à cil, mêmes les plus courts. Les picots de différentes tailles accrochent les cils de la racine à la pointe et les sublime en un instant.

La brosse en poils est connue pour être multi-fibres. Souvent plus grande, elle est plus chargée en produit et accentue la frange de vos cils en lui apposant beaucoup de matière. Cet effet galbe le poil et lui apporte une épaisseur incomparable.

Si vous avez les yeux sensibles, préférez la brosse en poils. Les picots peuvent avoir tendance à gratter légèrement la muqueuse et à irriter l’œil.

ON PASSE A L’APPLICATION !

Il est maintenant l’heure des travaux pratiques. Tout maquillage des yeux ne peut être mis en valeur qu’avec l’étape finale de la pose du mascara. Il vient donc sublimer une ombre à paupières, un trait d’eyeliner, ou réveiller un regard simplement corrigé à l’anti cernes.

ETAPE 1 : la plus importante, celle de vos soins visage. Chez Aponia, on le répète en permanence, aucun maquillage ne s’applique sur une peau non hydratée et un teint non travaillé. On n’oublie donc pas ses soins du visage (sérum hydratant, crème de jour anti âge ou anti rides, contour des yeux…).

ETAPE 2 : le maquillage teint. Pour que le mascara puisse jouer son rôle, il faut avant tout lui dérouler le tapis rouge ! On applique un primer, un fond de teint ou une BB cream et on floute les imperfections avec un correcteur. Misez également sur l’anti cernes qui camouflera les cernes marquées ou les petits vaisseaux apparents qui donnent un air fatigué. Puisque tout est lié, n’oubliez pas non plus de remplir vos sourcils avec un crayon sourcils ou une poudre et un pinceau biseauté, pour définir le regard intensément.

ETAPE 3 : maquillez-vous comme bon vous semble. Contour, highlight, blush, rouge à lèvres ou gloss, fards à paupières ou liner… Amusez-vous avec le make up !

ETAPE 4 : pour ouvrir le regard, sortez votre recourbe cils. Pincez votre frange de cils entre les parties en silicone et pressez le petit appareil. Faites de petits mouvements saccadés pendant quelques secondes.

ETAPE 5 : tenez la brosse de votre mascara horizontalement et posez-la à la racine de vos cils, depuis le centre. Faites glisser la brosse vers le haut en prenant soin de procéder à des mouvements de zigzags pour gainer le cil.

ETAPE 6 : laissez sécher quelques secondes puis appliquer une nouvelle couche, jusqu’à obtenir le résultat qui vous convienne.

ETAPE 7 : pour agrandir le regard, vous pouvez répéter l’opération sur les cils du bas !

CONSEILS BEAUTE DE DERNIERE MINUTE

Petite astuce : pour donner plus d’épaisseur à vos cils, posez un crayon noir sur la muqueuse supérieure de votre œil. En éliminant la partie visible de la peau, l’on donne l’illusion de porter des faux cils au volume XXL !

Enfin, ne sautez jamais l’étape du démaquillage. Les soins du soir sont capitaux pour votre peau et vos cils. Investissez dans un démaquillant adapté à votre peau et à la sensibilité de vos yeux. Evitez de frotter vigoureusement les cils pour décoller le mascara, mais préférez un nettoyant avec une base grasse, pour diluer les pigments.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *