le fard à paupières
Bien se maquiller

Les secrets du fard à paupières

Pour mettre en valeur votre iris, intensifier votre regard ou lui apporter de la lumière, le fard à paupières est le produit idéal.

Le fard à paupières est le produit idéal.

Encore faut-il appliquer la bonne texture, la bonne teinte et utiliser les bons outils. Pour ne plus vous tromper devant une palette aux multiples fards, suivez notre guide !

1 – LA TEXTURE

Avant de tenter un make up glamour, choisissez la texture de votre ombre à paupières, en fonction de vos habitudes d’application et du rendu souhaité.

Pour créer un make up du quotidien ou un maquillage pour une soirée, le fard le plus utilisé reste le fard poudre compacte. Il se présente sous forme de petits boîtiers individuels ou en harmonie au sein d’une palette de maquillage. Il est parfait à appliquer avec vos pinceaux puisque l’on peut généralement l’estomper aisément mais peut cependant être posé en aplat sur la paupière mobile avec la pulpe du doigt.

Pour un résultat intense, il existe le fard poudre libre ou les pigments purs. Ce fard minéral est plus volatile, il nécessite l’application d’un primer et peut se porter par petites touches pour apporter de l’éclat sur un maquillage mat. Attention aux chutes ! Préférez peut-être maquiller votre teint après le makeup des yeux dans ce cas-là.

Enfin, le marché de la cosmétique compte désormais le fard crème, meilleur allié des résultats glowy à souhait. Très lumineux, il est facile à dompter avec le doigt et peut offrir un fini poudré une fois sec. Il nécessite un peu d’entraînement avant d’être parfaitement dégradé avec un pinceau fluffy.

2 – LE FINI

Après avoir choisi la texture de votre fard, il vous faut vous pencher sur le résultat que vous souhaitez obtenir.

Les fards mats sont les plus sophistiqués mais paradoxalement les plus naturels. Ils restent cependant difficiles à travailler si vous n’avez pas le coup de main. La poudre matte peut laisser des petites traces et ne pas se poser uniformément.

Les fards satinés sont plus soyeux, idéaux pour un résultat bonne mine et un regard tout en nuances. Ils sont plus faciles à travailler que les mats qui ne pardonnent aucun défaut.

Les fards irisés sont composés de micro-nacres qui apportent de la dimension au regard. En renvoyant la lumière, ces ombres complimentent tous les types de maquillages yeux.

Les fards pailletés possèdent de plus grosse particules scintillantes. Moins discrets, ils sont parfaits pour agrémenter votre maquillage de fête ou de soirée. Attention aux chutes, n’oubliez pas d’appliquer une base et d’humidifier votre pinceau avant d’appliquer vos paillettes !

Les fards métalliques offrent de jolis reflets pour apporter de la dimension au regard. Ils accrochent la lumière et promettent un look ultra rock !

3 – LA COULEUR

Comme pour le fond de teint, le rouge à lèvres, le blush ou la poudre bronzante, le fard à paupières se choisit selon votre carnation et ses sous tons. Les nuances de votre peau aident à définir les teintes pouvant la complimenter en jouant sur la complémentarité des couleurs.

Pour définir les sous nuances de votre peau, il vous suffit d’observer la couleur de vos veines à l’intérieur du pli de votre coude.

Si celles-ci sont visiblement violacées, votre carnation est plutôt froide : à vous les nuances de rose, mauve, prune ou bois de rose. Vous portez à ravir les bijoux argentés et devez éviter absolument toute nuance de doré, sous peine de perdre votre bonne mine !

Si vos veines sont plutôt de couleur verte, votre peau possède une sous nuance chaude : vos coloris de prédilections sont le brun, le corail ou l’orangé. Portez des bijoux couleur or et abusez des harmonies de rouge.

Si vous ne parvenez pas à définir la couleur de vos veines, c’est que votre carnation est neutre. Soyez ravie, cela signifie simplement que tout vous va !
En plus d’assortir votre fard à votre couleur de peau, il est préférable de le choisir pour que celui-ci complimente la couleur de votre iris. Là encore, le secret réside dans le jeu des teintes complémentaires.

Les yeux verts abuseront de prune, bordeaux et violet.

Les yeux bleus porteront des orangés, des bruns et toute nuance de marron.

Les yeux marrons sont particulièrement mis en valeur par tous les bleus.

Enfin, n’oubliez pas d’harmoniser les teintes choisies dans un seule makeup en dégradant un même camaïeu ou en jouant sur les reflets.

4 – QUELQUES EXEMPLES DE LOOKS

De manière générale, gardez en tête que les couleurs les plus claires et les plus lumineuses de placent en coin interne pour capter la lumière. La couleur medium se pose au centre de la paupière mobile alors que la teinte la plus sombre intensifie le coin externe de l’œil.

Pour un look quotidien facile à porter ou un look de soirée plus travaillé, l’indispensable reste l’application de votre base à paupières. Côté outils, trois pinceaux suffisent pour créer n’importe quel effet : un pinceau plat pour appliquer la couleur principale sur la paupière mobile, le pinceau estompeur pour flouter les contours du maquillage et un pinceau biseauté (angle brush) pour travailler le ras de cils supérieur et inférieur.

Comme toujours, commencez par l’application de vos soins du visage et travaillez votre teint : fond de teint ou BB cream, correcteur, anti cernes, poudre… Plus votre teint sera flawless, plus il mettra en valeur votre maquillage. On n’oublie pas de redessiner les sourcils qui font partie intégrante du regard. Avec un crayon ou une poudre, remplissez les parties clairsemées et fixez le tout avec un mascara transparent. Le sourcil structure le regard et donne du caractère au visage !

Enfin, la règle n°1 de tout makeup réussi : estomper, estomper, estomper !

Look de tous les jours

Au quotidien, l’important est de mettre en valeur vos yeux subtilement, sans en faire trop. Commencez par appliquer un fard beige mat sur l’ensemble de la paupière mobile, à l’aide d’un pinceau plat. Placez ensuite un fard marron tirant sur l’orangé en fard de transition, dans le creux de la paupière. Pour ce faire, utilisez un pinceau fluffy et faites de petits mouvements circulaires en remontant la matière. Posez ensuite un fard plus foncé en coin externe que vous dégradez avec un pinceau crayon. Créez un petit point lumière en coin interne grâce à un fard irisé blanc ou couleur chair. Pour apporter de la dimension au regard, placez un crayon yeux noir ou brun en muqueuse supérieure.

Pour plus d’intensité, vous pouvez tracer un trait d’eyeliner ou ourler le contour des yeux avec un crayon brun pour donner l’illusion de cils plus fournis.

Terminez par deux couches de mascara, waterproof si la journée sera longue !

Look du soir

Pour un maquillage sophistiqué, vous pouvez miser sur le smoky eyes ou le cat eyes. Le plus glamour reste le trait de liner d’un noir intense couplé à des lèvres rouges à croquer.

Pour réaliser un smoky eyes, appliquez une base grasse à l’aide d’un khôl ou d’un kajal foncé sur toute la paupière mobile. Apposez ensuite un fard sombre en prenant soin de le placer bien haut, jusque dans le creux. Etirez la matière vers le coin externe et appliquez la même couleur en ras de cils inférieurs. Avec un pinceau biseauté, faites se rejoindre les deux traits et floutez le tout. Pensez à la touche lumière en coin interne pour apporter de la dimension au makeup. Vous pouvez aussi apposez quelques paillettes ou pigments lumineux au centre de la paupière, en prenant soin d’humidifier votre pinceau au préalable.

N’oubliez pas le crayon noir en muqueuse supérieure et inférieure pour un regard fatal. Abusez de votre meilleur mascara volume ou de vos faux cils préférés.

Enfin, la règle bien connue de toutes les beauty addicts reste celle-ci : si les yeux sont chargés, la bouche reste nude. Avec un smoky intense, portez donc un rouge à lèvres rosé toute en discrétion ou un gloss pour un peu de brillance.

Sortez désormais toutes vos palettes et vos pinceaux : le fard à paupières n’a plus de secret pour vous !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *